Stefan GOLTZBERG

Profile picture for user sgoltzberg
Professeur - chercheur qualifié FNRS

Université Libre de Bruxelles

Centre de Théorie Politique

Institut de Sociologie - CP 124

Avenue Jeanne 44

B-1050 Bruxelles

Bâtiment S, 10ème étage, Bureau S 10.105

profile_email
0032 (0)2 650 34 78
Bio

Stefan Goltzberg est chercheur qualifié FNRS auprès du Centre de théorie politique.

  • 2003 Master en philosophie
  • 2004 Master en Linguistique
  • 2004 DEA Enjeux et débats contemporains

Missions d'enseignement auprès du département juridique du Parlement européen, de la Commission européenne, du Collège de Bruges, Banque de France, cabinet d'avocats (Sidley Austin), Ministère de la Justice (SPF).

  • 2011 Thèse de doctorat en philosophie du droit sous la direction de Michel Meyer et Benoit Frydman  : Théorie bidimensionnelle de l'argumentation  : définition, présomption et argument a fortiori.
  • 2011-2012 Post-doc au CNRS de Jérusalem (CRFJ)
  • 2012-2014 Post-doc à l'Université de Cambridge (promoteur Geoffrey Khan)
  • 2014-2017 Post-doc FNRS au Centre Perelman de philosophie du droit
  • 2017 -- Chercheur qualifié FNRS. Professeur à l'ULB.
CV

2017  : Qualification CNU en philosophie et en droit privé

Domaines d'intérêt

Philosophie du droit   : Les thèmes comprennent la fiction, la présomption, la preuve, l'analogie, la définition, la casuistique, la lacune, la généralisation, les cas difficiles, la rhétorique.

Raisonnement juridique comparé : La nature et le fonctionnement des différents types d'arguments sont analysés dans L'argumentation juridique, Dalloz, 2019. La question des greffes de raisonnement juridique est étudiée dans le chapitre III du Droit comparé. J'ai traduit Penser en juriste, de Frederick Schauer, qui est une véritable théorie du raisonnement juridique et qui insiste sur une philosophie de la règle et de l'autorité juridiques.

Droit religieux comparé : J'étudie les trois religions abrahamiques, y compris les courants hétérodoxes et  l'influence du christianisme sur les droits contemporains. L'antiformalisme interne au droit (la critique du formalisme) est distinguée de l'antiformalisme antijuridique (qui dépasse le moment juridique).

Talmud et philosophie juive : approche juridique de la littérature talmudique. Parmi les sujets étudiés figurent  : le statut de la traduction, la preuve de l'élément intentionnel en droit pénal talmudique, la prise en compte de la raison de la règle dans son application, le principe de l'effet utile.

Présentation des enseignements

Séminaire de philosophie juridique et politique, et Chaire Perelman II [PHILB515]

Lecture de textes de science politique [POLID309]

Droit naturel [UD-B2-BDROIT-004-M]

Travaux sélectionnés

Livres:

Droit comparé, Puf, « Que Sais-je? », Paris, 2018.

100 Principes juridiques, Puf, Paris, 2018.

L’argumentation juridique, Dalloz, « Connaissance du droit », Paris, 2013, 4ème édition révisée 2019.

Les sources du droit, Puf, « Que Sais-je ? », Paris, 2016, 2ème édition révisée 2018.

Perelman. L’’argumentation juridique, Michalon, « Bien commun », Paris, 2013.

Théorie bidimensionnelle de l’argumentation juridique : présomption et argument a fortiori, Bruylant, « Penser le droit », Bruxelles, 2012.

Articles publiés dans des revues à comité de lecture :

« Greffes de sources talmudiques dans les théories du droit naturel du xvii e siècle, Dix-septième siècle, 2018/2 (n°279), pp. 231-244.

« Le contournement de la loi est-il hypocrite ? Statut de la ruse dans la loi juive », Cahiers philosophiques, 2016/145, pp. 97-110.

« Le désaccord en droit, échec ou polyphonie ? », Cahiers de méthodologie juridique, 2016, pp. 2039-2048.

« Les Marqueurs de L’argumentation : Constante Ou Variable? » Corela Cognition, Représentation, Langage, 2016, pp. 1–9.

« Dans quelle mesure faut-il réviser la notion de cruauté ? Enquête sur l’originalisme américain », Cahiers de méthodologie juridique. Thème : L’évolution et la révision des concepts juridiques, 2015, pp. 2187-2197.

« Système d’écriture, littéralité, herméneutique biblique et talmudique », Dossiers d’Histoire, Épistémologie, Langage, 2016, pp. 333-345.

« Is the Bible fiction? », Faith and Philosophy, 2014, 21/3, pp. 625-636

« À la recherche de l'arbitraire. Du droit à la sémiotique et retour », International Journal for the Semiotics of Law – Revue internationale de Sémiotique juridique, 2013, 26/3, pp. 543-554

« Statut de l’erreur en sciences sociales et en sciences de la nature », En Jeu. Histoire et mémoires vivantes. Revue de la Fondation pour la mémoire de la Déportation, 2013/2, pp. 16-29

«Trois moments de la philosophie juive», Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem, 2012, 

«Three Moments in Jewish Philosophy», Bulletin du Centre de recherche français à Jérusalem, 2012, 

« Charting the Sea of the A fortiori. Remarks on Ury, Yisrael, Charting the Sea of Talmud. A Visual Method for Understanding the Talmud », Studia Humana, 2012/1 pp. 83-89

« Présomption et théorie bidimensionnelle de l’argumentation », Dissensus. Revue de philosophie politique de l’Ulg, 2010/3, pp. 88-99.

« Esquisse d’une théorie de l’argumentation juridique », International Journal for the Semiotics of Law – Revue internationale de Sémiotique juridique, 2008/21, pp. 363-375

Chapitres de livres:

« La définition aristotélicienne: greffe de raisonnement juridique en droit romain. ” In Les définitions. Les artifices du droit (II), éd. Anne- Blandine Caire et Cyrille Dounot, Centre Michel de l'Hospital/LGDJ, 2018, pp. 101-12.

« Le rébus dans le judaïsme », Rébus d’ici et d’ailleurs : écriture, image, signe, (éd.) Brisset, Claire-Akiko, Dumora, Florence et Simon-Oikawa, Marianne, Maisonneuve & larose, 2018.

« Interprétation restrictive et extensive », in Berner, Christian et Thouard, Denis, (dir.), L’interprétation. Un dictionnaire philosophique, Paris, Vrin, 2015, pp. 247-248.

« Les sources perelmaniennes entre Athènes, Rome et Jérusalem », Perelman (1912-2012). De la Nouvelle Rhétorique à la Logique Juridique, (éd) Frydman, Benoît & Meyer, Michel, Presses Universitaires de France, Paris, 2012, pp. 247-260.

«Norme grammaticale en droit comparé. Réalité ou fiction?», (éd) Rahman, Shahid & Sievers, Juliele Maria, Normes et fiction, Cahiers de Logique et d’Epistémologie, 2011, Londres, pp. 141-151.

« The a fortiori argument and the Talmud », Judaic Logic, (éd) Schumann, Andrew, Gorgias Press, Piscataway, 2010, pp. 177-188.

 

Articles publiés dans des actes de colloques :

« Cooperation in Legal Discourse », in D. Mohammed & M. Lewiński (dir.), Argumentation and Reasoned Action: Proceedings of the 1rst European Conference on Argumentation, Lisbon, 2015. Vol. I, Londres, College Publications, 2016, pp. 113-128

« De quoi la fiction indique-t-elle l’absence ? », in Caire, Anne-Blandine (éd) Actes de colloque : Les fictions en droit, Centre Michel de l’Hospital, 2015, pp. 103-118.

« La définition comme procédé stratégique », in Lefebvre, José (éd) Actes de colloque: Dicodex. Réflexions sur les définitions juridiques codifiées, Ceprisca, 2015, pp. 141-155.